Bilan de l’année running 2016, finalement une belle réussite!

L’année 2016 aura été en dent de scie, remonté à bloc en début d’année avec des objectifs dantesques comme l’Ecotrail de Paris 80km ou encore le Grand Raid des Pyrénées, je n’ai pu m’aligner sur aucune des deux courses. Pourtant mon entrainement fin décembre 2015 et début janvier avait commencé sur des chapeaux de roues, certainement trop car une vilaine douleur est apparue à ce moment là au niveau de la voute plantaire du pied gauche. Impossible de poser le pied le matin au réveil, un mal terrible. J’ai donc réduit mon niveau d’entrainement jusqu’à 0 à fin janvier, le premier objectif d’ultra s’évaporait. S’en est suivi 3 pauvres run en 3 mois dont une course pour le Forest Trail avec mes collègues de boulot (une obligation J ) puis l’errance totale et surtout de nombreux kilos en plus accumulés au fil des mois. Marre de ne plus fermer mes pantalons de costard et d’en acheter avec une taille de plus, le mois de mai est le mois de la reprise, la douleur est toujours un peu présente, mais j’opte pour la méthode bourrin a savoir augmenter un peu le kilométrage et je m’aperçois que même si ça me tire un peu, je reprends plaisir à courir.
La découverte de la méthode Jack Daniels va changer complètement la deuxième partie de saison. Basée sur des sorties en endurances importantes, je vais me lancer dans un plan de remise à niveau intermédiaire (bleu) qui va me faire borner 65/70kms hebdomadairement durant 8 semaines, je clôturerais ce cycle par un petit trail dans les Pyrénées bien sympa. Lancé comme un fou je vais m’inscrire aux 10kms de Colomiers, semi marathon de Toulouse, Semi marathon de Tournefeuille et pour clôturer tout ça au marathon de Toulouse pour m’attaquer à mon RP. Le bilan après quelques mois est ultra positif, ça fait plus de 3 ans que j’étais très loin de mes chronos et me voilà à -2mn sur 10, -1mn sur semi et à 5mn de mon RP sur le marathon si l’on m’avait dit ça en mars j’aurais signé de suite. La forme est revenu autant physiquement que physiologiquement.
Bref le post marathon a été un peu compliqué j’en enchainé quasiment 6 mois sans aucune pauses du coup, le contre coup c’est fait sentir et il m’a fallut légèrement coupé pour me relancer sur un petit plan trail en vu de ma dernière course de la saison sur le trail du Pastel ou tous ces efforts ont bel et bien payés car je termine 32e de cette course. Lancé, le mois de décembre, est sur une très bonne dynamique car mon plan 2017 est quasiment arrêté (ça fera d’ailleurs l’objet du prochain billet) et la prochain trail se profile déjà à l’horizon !

Les courses et résultats de 2016

L’année 2016 en chiffre un record!
Petit oeil dans le rétro:

Vive 2016 ! 2017 j’arrive…

 

Laisser un commentaire